Quelques recettes de cuisine camerounaises


Toujours agréable de découvrir cette cuisine aux milles et une saveurs de l'Afrique.

Le poulet DG "Version Christian"

Ingrédients :
2 dl d'huile d'arachide
3 beaux oignons
1 beau poulet coupé en morceaux
800 grammes de carottes coupées en grosses rondelles
3 poivrons 1 rouge 2 vert coupés en lamelles
2 blancs de poireaux
300 grammes d'haricot vert "frais"
2 tomates fraîches coupées en quatre
2 cuillères à soupe de curry
50 grammes de gingembre frais haché
3 dl d'eau
2 cubes de bouillon de volaille
Sel et poivre
4 plantains pas trop murs

Préparation :
Prendre une cocotte en fonte assez large, mettre l'huile, lorsque l'huile est bien chaude faire dorer les morceaux de poulet sur chaque face à la moitié de cette opération ajouter les oignons coupés en rondelles, le sel et le poivre.
Lorsque le poulet est bien doré, retirer le plat du feu, ajouter le curry et bien mélanger au poulet laissé en attente.
Prendre une grande poêle sauteuse, y mettre les deux cuillères à soupe d'huile d'arachide et faire sauter quelques minutes les légumes sauf les carottes et les poireaux. Cette opération terminée, refaire chauffer la cocotte avec le poulet, ajouter les carottes le gingembre que vous aurez préalablement haché avec l'eau laisser mijoter à couvert environs 15 mn, ensuite ajouter les légumes sautés puis les poireaux laisser encore mijoter 30 mn, puis vous y mettez les tomates fraîches et les cubes de bouillon de volaille que vous aurez préalablement écrasés entre vos doigts, laisser mijoter encore 15 mn ensuite laisser réduire le jus un peu.
Ensuite, vous prendrez vos plantains que vous trancherez en rondelles assez épaisses que vous allez frire.
Une fois cuit, vous allez ajouter ceux-ci au poulet et aux légumes en mélangeant délicatement afin que les plantains baignent dans la sauce laisser réduire à feu doux en mélangeant de temps en temps jusqu'à ce que le jus soit absorbé de moitié par les plantains. Bon appétit et succès assuré

Le Ndolé

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :
4 boules de Ndolé lavé (ou l'équivalent de feuilles fraîches)
400 grs pâte d'arachides
3 oignons
3 gousses d'ail
cube de bouillon
huile de palme
sel, poivre, piment

Préparation :
1) Laver les feuilles de ndolé et les couper en fines lamelles, les faire bouillir avec du sel gemme pour les ramollir, jeter les eaux de cuisson. Répéter cette opération 2 ou 3 fois pour enlever l'amertume des feuilles. (Cette étape n'est pas nécessaire si vous disposez des boules de Ndolé lavé.)
2) Découper les oignons et l'ail.
3) Faire revenir les oignons et l'ail dans un peu d'huile de palme. Ajouter la pâte d'arachide et de l'eau. Laisser cuire la pâte d'arachide une vingtaine de minutes en tournant régulièrement pour éviter que la pâte ne colle au fond de la marmite. Ajouter ensuite les feuilles de Ndolé, assaisonner avec le sel, poivre, cube bouillon et piment et laisser mijoter le tout pendant 30 minutes env.
4) Incorporez dans le Ndolé soit des crevettes, du poisson fumé, ou de la viande (selon vos goûts).
Servir avec des plantains frits, des bobolos, du miondo ou du riz.

Poisson braisé à la Camerounaise : Nous vous recommandons comme poisson le Bar, la Sole ou le Tilapia.

Ingrédients pour 8 personnes :
8 beaux poissons
2 dl d'huile d'arachide
5 piments rouges
150g d'oignons
3 gousses d'ail
150g de tomates fraîches
30g céleri en branche
sel et poivre
50g persil en branche
20g de gingembre
30 grains de djanssan

Préparation :
Ébarber, vider, laver les poissons, réserver sur une plaque.
Écraser tous les ingrédients (piment rouge, oignons, ail, tomates fraîches, céleri en branches) dans une petite casserole, mettre de l'huile à chauffer et faire frire les ingrédients écrasés 20mn environ saler, poivrer et réserver. Assaisonner les poissons sur les deux faces et les badigeonner légèrement d'huile, les braiser sur un barbecue, faire cuire chaque face pendant 15mn environ en badigeonnant régulièrement à l'aide d'un pinceau les poissons avec une partie des ingrédients écrasés. Présentez les poissons sur un plateau ovale et décorer de branches de persil, servir le piment à part.
Accompagnez ce plat délicieux de Bâton de manioc, miondo ou des plantains frits.

Le Sanga :

Ingrédients :
3 paquets de feuilles de Zom
Du maïs bien frais
Des noix de palme

Préparation :
Détachez les feuilles de Zom de leurs tiges. Découpez-les finement, puis lavez-les abondamment. Après le lavage, mettez-les dans une casserole couvrez et placer au feu. Laissez cuire à la vapeur jusqu'à ce que l?eau contenue dans les feuilles finisse. Pendant que votre casserole est au feu, lavez proprement le maïs et égrenez-le à l'aide d'un couteau. L'opération terminée, versez les grains de maïs dans la casserole contenant le Zom puis cette fois, mettez-y un peu d'eau et porter à ébullition à feu vif pendant 30 minutes jusqu'à ce que l'eau tarisse.
Faites bouillir les noix, pilez-les tendrement afin d'obtenir leur pulpe. En extraire le jus en mettant la pulpe dans un récipient avec une quantité moyenne d'eau tiède, la pétrir avec les mains et passer.
Ajoutez le jus ainsi obtenu à la préparation et remuez énergiquement la composition à l'aide d?une spatule afin d'obtenir un mélange homogène. Laissez cuire 20 à 30 minutes en remuant tout le temps pour éviter que le mélange n'adhère à la casserole. Lorsque le mélange devient épais, retirer la casserole du feu et servir.

Les beignets de maïs :

Temps de préparation : 5 mn
Temps de cuisson : 25 mn
Temps de repos : 1 h

Ingrédients pour 4 personnes :
4 bananes
2 oeufs
4 cuillères à soupe de farine de maïs
75 g sucre en poudre

Préparation :
Mettez les bananes dans un grand saladier et écrasez-les avec une cuillère en bois. Ajoutez la farine, mélangez-la avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
Ajoutez les oeufs, le sucre. Mélangez le tout.
Laissez reposer pendant une heure après avoir couvert. Chauffez l'huile.
Modeler la pâte en forme de petites boules. Faites-les cuire dans l'huile chaude. Retirez les beignets quand ils sont bien dorés.

Macabo râpé : (BEKWAN chez les Doualas)

Ingrédients :
Macabo
Huile
Sel
Eau

Préparation :
Laver abondamment le macabo à l'eau.
Le râper dans une pâte fine (il existe des râpes appropriées au Cameroun") y introduire délicatement de l'eau jusqu'à obtention d'une pâte souple.
Saler, puis ajouter un peu d'huile et mélanger.
Couper des carrés de feuilles de bananier passez-les à la flamme pour les attendrir et les stériliser. (Si vous n'en avez pas, des feuilles de papiers alu feront l'affaire), y déposer la pâte précédemment obtenue en aplatissant la forme du paquet et fermer soigneusement, et faire cuire dans une marmite, au fond de laquelle on aura préalablement posé les nervures de feuilles de bananier pour éviter le contact des bekwan avec l'eau.
Ajouter quelques tubercules de manioc râpés dans la pâte, elle en devient non seulement plus riche, mais aussi plus élastique et plus blanche.

Le piment : "Version Christian "

Ingrédients :
8 piments rouges africain ou antillais
1 oignon
un peu de gingembre
deux cuillères d'huile d'olive
sel et poivre
1 gousse d'ail
2 dl huile d'arachide

Préparation :
Équeutez les piments, les coupés en deux dans la longueur, n'enlevez pas les grains s.v.p. Prendre une casserole mettre de l'eau au 3/4 y mettre les piments et faire bouillir environs 10 mn. Égouttez les piments.
Prendre l'oignon que vous hacherez finement le faire suer dans l'huile d'olive, mais surtout pas brunir. Vous prenez alors vos piments que vous hacherez en purée avec l'oignon, le sel, le poivre, l'ail et le gingembre.
Cela fait, vous prenez une casserole, vous y mettez 2 dl d'huile d'arachide que vous ferez chauffer au maximum sans la brûler, vous allez alors verser votre piment haché en remuant laisser sur le feu 2 a 3 mn puis retirer et laissez tiédir.
Prendre un bocal ou autre récipient ayant un couvercle, vous y mettrez le piment en prenant soin de bien l'égoutter de l'huile qui a servi à le chauffer cela fait, laisser refroidir complètement puis verser un peu d'huile sur le dessus du piment afin qu'il soit juste recouvert pour éviter le dessèchement, fermer le bocal et mettre au frais votre piment est prêt. À consommer avec modération estomac sensible s'abstenir.

Crevettes sautées à l'ail de Kribi :

Ingrédients :
Prendre des gambas ou des grandes crevettes sauvages de Madagascar ou mieux les crevettes de kribi.
Ail
Persil
Gingembre
Sel et poivre
Concentré de tomate
Huile d'arachide
1 cuillère à soupe de jus de citron
Un filet de vin blanc

Préparation :
Dans une grande poêle sauteuse, mettre quatre cuillères à soupe d'huile d'arachide et faire chauffer à vif, jeter vos gambas ou crevettes de Madagascar avec l'ail haché et les faire bien saisir, mais pas trop, toujours mélanger pour éviter de griller l'ail. Ensuite, ajouter le sel et le poivre déglacé avec le filet de vin blanc et ajouter le concentré de tomate, le persil, le gingembre haché, le jus de citron et finir la cuisson.
Pour cette recette, soit vous décortiquez avant cuisson, ou sinon comme au pays vous les décortiquerez après cuisson en les mangeant avec les doigts.
Vous pouvez accompagner ce plat délicieux avec des frites de plantain, du miondo, ou alors de poivrons finement tranchés et passés dans la sauce après cuisson des crevettes. Bon appétit.

Le Rhum gingembre :

Ingrédients :
1 litre de rhum blanc
300 grammes de gingembre frais
30 grammes ou 6 cuillères à café de cassonade. "Du sucre roux marche également"

Préparation :
Peler le gingembre et le couper en petits morceaux, mettez-le dans la bouteille de rhum blanc avec le sucre refermer la bouteille secouez là et laisser reposer un mois avant dégustation. A déguster dans un verre de forme tulipe de préférence.
Il existe une variante plus rapide de cette recette qui consiste à verser le jus de gingembre nature dans un verre et d'y ajouter 3 cl de rhum blanc. "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées doivent être consommées avec modération".

Copyright © - www.mariagemixte.com™ site déclaré - Tous droits réservés reproduction interdite même partielle. | Design © Kulko et krek pour Kitgrafik