Mariage Franco-algérien d'Odile et Karim

Démarches faites au Consulat Général de France à ALGER
Mariée en Algérie avec Karim en décembre 2005, à part le stress d'être loin de l'homme quelle aime, Odile n'a pas souffert des difficultés engendrées par la procédure, elle raconte ses démarches et la simplicité de celles-ci, en effet l'Algérie et la France ayant des accords forcément tout devient un peu plus simple, vous remarquerez également dans le récit, la courtoisie exemplaire du personnel consulaire à Alger. Merci Odile

Comme pour tout mariage à l’étranger, il faut prévoir quelques mois de préparation. Je n'ai pas eu à publier les bans, je pensais devoir le faire, mais après renseignement à la wilaya, on m'a dit que ce n'était pas la peine. Lors de l'enquête prés des autorités de police algérienne, j'ai du fournir la preuve de mon divorce et je pense qu'une enquête a été faite sur moi, au vu de tous les papiers et renseignements demandés lors du 1er entretien avec la police, et c'est après cette enquête seulement que nous avons eu l'autorisation de nous marier. Pas de publication de bans, ni de capacité à mariage. Nous sommes allés à la wilaya la plus proche (c’est l’équivalent de notre préfecture) et avons rencontré la personne qui s’occupe de la circulation des étrangers. Il faut lui déposer un dossier de demande de mariage, voici la liste des pièces à fournir :

Pour le conjoint de nationalité française :
L'acte de naissance, photocopie de la carte d’identité et du passeport (les premières pages + celle ou figure le visa avec la date d’entrée dans le pays), les actes de naissance des parents, la photocopie du jugement de divorce, un justificatif de domicile valable pour l’étranger (il est fourni par la mairie), actes de naissance des enfants si vous en avez.
Toutes les photocopies doivent être certifiées conformes.

Pour le conjoint de nationalité algérienne :
L'acte de naissance, photocopie de la carte d’identité, les acte de naissance des enfants si vous en avez, la photocopie du passeport.
Karim a fourni également l’acte de décès de sa première épouse. Toutes les photocopies doivent être certifiées conformes également. Une fois le dossier déposé à la wilaya, service de la circulation des étrangers, il part au commissariat de police, ça prend quelques jours, si votre conjoint a des connaissances bien placées, c’est le moment de les utiliser.

Le commissariat de police :
Prévoir tous les documents cités ci-dessus, en triple exemplaire, voir en quadruple, car si on arrive à faire accélérer le processus, le dossier papier risque de ne pas encore être arrivé et on vous redemandera toutes les pièces. Un policier nous a reçus pour un entretien, on m’a posé plein de questions, tout a été noté et vérifié : le nom de mes parents, le nombre de mes frères et sœurs, mon métier, depuis quand je travaillais, la date de mon divorce, pourquoi je ne m’étais pas encore remarié, etc. Karim a eu droit aux mêmes questions.

Nous avons ensuite eu un entretien avec une inspectrice qui est chargée d’avoir une entrevue avec les futurs mariés. L’avis de cette personne est primordial : suite à cet entretien, elle fait suivre notre dossier aux autorités en y ajoutant un avis favorable ou non. Ces démarches se sont effectuées en octobre 2005.

Quelques mois après, le temps d’effectuer une enquête sur les futurs mariés, les autorités algériennes donnent leur réponse : l’accord arrive à la wilaya, qui l’envoie à la daïra (l’équivalent de notre sous-préfecture), qui l’envoie à la mairie du conjoint Algérien. Les services postaux étant très longs, il vaut mieux prévoir le délai d’acheminement. Si la réponse est favorable, prévoir un nouveau séjour en Algérie. Se munir des mêmes documents que précédemment. Le mariage en Algérie n’est pas une grande cérémonie comme chez nous, ce n’est qu’une simple formalité.

Nous sommes allés à la mairie du village avec nos 2 témoins. L’employé de mairie vérifie tous les papiers, puis il note le mariage sur les registres. Nous avons eu immédiatement notre livret de famille algérien et nous avons fait faire 4 actes de mariage traduit en français. Nous nous sommes maris le 20 décembre 2005, le lendemain, je suis allé au consulat français pour y déposer mon dossier de transcription. Vous trouverez en fichier joint la liste des documents que le consulat français à Alger m’avait demandé de préparer, je les avais contactés par mail et ils m’avaient répondu par courrier. Prévoir la photocopie complète du passeport, y compris les pages blanches. Je me suis présenté au service de l'état civil, et j’ai été reçue par une employée avec qui j’ai eu un entretien assez court, mais très agréable et courtois : elle a demandé nos âges respectifs, les circonstances de notre rencontre, nos projets, etc. Elle n’a malheureusement pas pu prendre mon dossier, car je n’avais pas photocopié tout mon passeport. J’ai donc posté mon dossier en recommandé avec accusé de réception dès mon retour en France au début du mois de janvier 2006.

Karim a été convoqué au consulat français d’Alger le 23 février 2006. Il y a rencontré la même personne que moi. Cette dame l’a mis très à l’aise, lui a précisé que c’était un entretien, et non pas un interrogatoire, lui a demandé s’il avait besoin d’un interprète, Karim parlant couramment français ça n’a pas été nécessaire et cela a joué en sa faveur. Cet entretien, bien sûr, a eu lieu afin de vérifier si notre mariage n’était pas un mariage blanc. Elle lui a donc posé des questions sur mon état civil, mon métier, ma vie en France, nos projets (notre futur lieu de vie, pourquoi vivre en France), ses diplômes, ses compétences, ce qu’il comptait faire en France, ma relation avec ses enfants, etc. Elle a très vite compris que c’était bien un mariage d’amour et a rassuré Karim sur l’avis qu’elle allait faire suivre suite à cette conversation.

Je suis allé retirer notre livret de famille français à la mairie de ma commune le 3 avril 2006.
N. B. Ce sont les autorités religieuses qui acceptent ou non le mariage en Algérie. Il faut savoir qu’un musulman se marie avec une non-musulmane sans problème. Lorsqu’il s’agit d’une musulmane, il est demandé au mari de se convertir à la religion musulmane pour avoir l’autorisation de se marier.

Lien pointant vers la liste des documents à fournir pour la demande de transcription et modèle de lettre.

Comme Odile et Karim, vous avez fait votre mariage mixte en Algérie, vous avez eu une procédure différente, vous pouvez entrer en contact avec nous pour nous commenter et voir apparaître sur cette page le dérouler de votre procédure.

Copyright © - www.mariagemixte.com™ site déclaré - Tous droits réservés reproduction interdite même partielle. | Design © Kulko et krek pour Kitgrafik