Vos témoignages sur vos parcours


Cette page est faîtes pour y déposer vos témoignages sur les difficultés rencontrées ou sur la façon dont vous avez constitués votre dossier. Vos témoignages permettront d'éclairer les couples en formation, vous pouvez également mettre vos témoignages concernant l'aide que le site vous a apporté. Soyez correct, car les témoignages irrespectueux ne seront pas publiés. Soyez correct, car les témoignages irrespectueux ne seront pas publiés.

Pour mettre votre témoignage en ligne cliquez ici

Ils témoignent page - 1 - 2 - 3

     Christelle et Alain
Bonjour à tous, je vous envoie un petit peu d'espoir. Après s'être battu durant un an. Après avoir fait plusieurs recours, mon mari a obtenu son visa long séjour, lui permettant ainsi de commencer une vie, une vie sans crainte, avec la peur au ventre d'être expulsé. Aujourd'hui, je souhaite dire à tous les couples mixtes, de se battre et de toujours garder espoir, c'est vrai c'est parfois très dur, j'ai souvent pensé baisser les bras, mais cela valait le coup de se battre. À tous bon courage.


     Farouk et Kaira
Farouk l'Irakien et kaira la Franco-Algéroise mariés le 31 mars 2007 à la mairie de talange.
Farouk a gagné 2 fois au tribunal administratif de Nancy contre la Préfecture de Meurthe-et-Moselle qui voulait l'expulser en Irak.
Nous sommes heureux d'être ensemble et nous sommes tristes de voir la France expulser des étrangers. Nous avons peur pour nos enfants et espérons faire notre vie ailleurs que dans la France de Sarkozy, dès que nous aurons épargné un peu d'argent nous permettant de nous installer dans un autre pays où nous ne verrons plus au JT des descentes sauvages de polices dans les foyers de pauvres travailleurs immigrés.
Nous nous aimons beaucoup et avons vu le reportage sur vous sur France 3, ma femme Kaira qui est française souffre de la discrimination à l'embauche alors qu'elle a des compétences et tout ce qu'il faut pour travailler.
Espérons que les mentalités vont changer.


     Réjane et Chouaib
Nous avons été présentés sur le net par un ami commun en août 2005. Très rapidement nous avons apprécié de discuter ensemble. La différence d'âge (17 ans) et la différence de culture n'étaient pas un problème. Nos rendez-vous du soir sont très attendus de part et d'autre. J'aime beaucoup échanger avec ce jeune homme cultivé, fin et ouvert d'esprit, courtois et attentionné. Pour lui c'est une fenêtre sur un autre monde, mais surtout un espace de liberté pour son imagination, pour être lui-même (je le comprendrais plus tard) Un soir de décembre il veut me poser une question importante pour lui, mais ne sait pas comment la formuler et surtout comment je vais la prendre !!! (il sait que je suis fonctionnaire de police à ce moment-là) Je l'encourage et voilà qu'il me demande si je veux être sa femme !!! La première surprise passée je pense que je me suis fait embobiner et qu'il ne veut que des "papiers" . Il voit ma tête, il a peur et moi je vois la peur sur son visage. Alors, je veux savoir comment il en est arrivé à me faire cette demande. Au fil des explications je comprends que les usages ne sont pas les mêmes qu'en France, qu'il ne peut me dire des mots tendres et d'amour que s'il envisage de m'épouser. Du coup pendant des semaines je lui oppose tous les arguments contre : différence de culture, de religion, d'âge, l'impossibilité d'avoir des enfants. Ce dernier argument le fait réfléchir. Plusieurs jours plus tard, il me dit qu'il a réfléchi au fait de ne pas avoir d'enfants. Il me dit que c'est avec moi qu'il se sent bien, qu'il revit, qu'il veut partager les jours et les nuits et que s'il n'y a pas d'enfant c'est la volonté d'Allah. Du coup je suis encore plus perdue et je prie Dieu de me guider. Nous continuons nos discussions , sans aborder le sujet du mariage qui nous a secoués pendant 1 mois. Je lui suis reconnaissante de ne pas me bousculer. Je décide de rencontrer cet énergumène. 21 mars 2006 : première rencontre à l'aéroport de Casablanca. Je le trouve petit : 1,70 m. Je fais quand même 1,57 m !!! et 10 mn plus tard nous papotons comme de vieux amis. C'est le même que sur le net et je suis rassurée. 1 semaine après nous partons à Essaouira pour une semaine et là je suis bouleversée par sa gentillesse, sa prévenance, son sourire, ses yeux, son rire, sa douceur, sa peau, son honnêteté, son humour. Au retour il me redemande d'être sa femme et je dis OUI. Mai 2006 : je suis à nouveau à Casablanca. J'essaie de joindre l'état civil du consulat pour un RDV pour le CCM. Impossible d'avoir un RDV avant le 21/07/2006. 21/07/2006 : audition pour l'obtention du CCM. C'est plus un entretien séparé qu'un interrogatoire. La jeune femme fait son travail, mais on ne la sent pas à l'aise face à certaines questions qu'elle DOIT nous poser. Je passe la première et elle note mes réponses. Mon futur mari suit, elle lui pose les mêmes questions et vérifie les réponses. Elle ne lui a pas posé la dernière question auquel j'ai eu droit : "Est-ce que vous êtes sûre qu'il vous aime?" je ne sais quoi lui répondre tant la question ne paraît farfelue. Réponse : "Bien sûr, sinon pourquoi je fais les démarches pour me marier ou alors je suis idiote !" septembre 2006 : réception du CCM à mon domicile. 23/10/2006 : mariage adoulaire. 06/11/2006 : Dépôt de la demande de transcription. Je rentre pour préparer mon départ, car nous avons choisi que je le rejoigne au Maroc. Décembre 2006 : demande de disponibilité pour rejoindre mon mari ; demande refusée par mon employeur, car il faut une copie du livret de famille. Je suis convoqué par le Directeur Départemental de la Sécurité Publique , mon patron. Il me passe un "savon" avec tous les "clichés" : - Je ne serais qu'une épouse parmi 4 - Mon mari va me refuser toute contraception et je vais avoir une "tripotée d'enfants " (sic) (j'ai 50 ans !!!) - Ma belle-*mère aura l'autorité sur mes enfants que je ne verrais pas - Mon mari va vivre en célibataire alors que je serais enfermée dans l'appartement - Je vais être obligée de me convertir et de porter le voile........... Finalement j'obtiens un congé de disponibilité pour convenances personnelles. Je pars le 11 avril en congé après avoir vendu ou cédé mes meubles, emporté tout ce qui pouvait tenir dans une 306. Nous vivons une lune de miel depuis le 27 avril 2006. et je commence à appeler le consulat de Casablanca afin d'avoir des nouvelles de la transcription. Pendant 4 mois je vais téléphoner, ecrire, envoyer des mails, envoyer 2 recommandés au consul : aucune réponse du consulat. En septembre j'envoie un fax à l'Ambassadeur de Rabat. En novembre toujours aucune réponse. Je suis alors en France ; j'envoie 9 recommandés à différents députés et au ministre des Affaires étrangères. Janvier 2008: courrier du ministère des Affaires étrangères de Nantes m'informant que le procureur a été saisi de mon dossier et que la transcription est suspendue. 28/01/2008 : j'appelle l'état civil de Nantes où oh surprise j'apprends que le procureur n'a pas poursuivi, mais a ordonné le 13/12/2007 la transcription du mariage . 01/02/2008 : appel du consulat de Casablanca pour me dire que le livret de famille est prêt et qu'il st à ma disposition. On aura mis plus de 14 mois pour obtenir la transcription, mais nous sommes très heureux. Maintenant mon mari a fait le renouvellement de son passeport, puis nous demanderons un visa de conjoint français court séjour de circulation afin de le présenter à ma famille.


     Mireille et Éric
Merci pour vos réponses et l'intérêt porté à mon mariage. Merci pour vos voeux, qui me vont droit au coeur. Merci pour votre magnifique site que je ne me lasse pas de visiter, ou j'ai puisé mille conseils. Merci pour la gentillesse et la sincérité qui s'en dégage. Merci de transmettre votre expérience et votre "Histoire" au service des gens, pour qui l'amour n'a pas de frontière. Merci de permettre à tous ces couples mixtes de partager ce qu'ils vivent, les difficultés qu'ils rencontrent, mais aussi l'espoir d'être enfin avec l'être aimé.


        Danielle et Jean-Claude
Constituer un mariage mixte relève parfois du parcours du combattant pour pouvoir faire venir son conjoint en France, lire les témoignages de Jean-Claude dans L'Union de Champagne Ardenne une situation qui mérite réflexion.


     Marie-Laurentine et Jean-Pierre
Nous sommes vraiment très content de ce site très explicatifs, celà nous permets de mieux comprendre le début et la fin pour permettre à tous ceux qui veulent vivre un mariage mixte. Nous nous sommes mariés le 17 juin 2005 et nous pouvons dire que grace à vous et à votre site nous sommes un couple très heureux. Merci de tout coeur et bonne chance à vous deux et surtout aux enfants et que Dieu veille toujours sur vous.

Ils témoignent page - 1 - 2 - 3

Copyright © - www.mariagemixte.com™ site déclaré - Tous droits réservés reproduction interdite même partielle. | Design © Kulko et krek pour Kitgrafik